l'asthme
sévère à éosinophiles

Quel tableau clinique
pour le patient atteint d’asthme sévère à éosinophiles ?

Critères cliniques

Critères cliniques

  • Apparition à l'âge adulte
  • Proportion identique d'hommes et de femmes
  • Manifestations allergiques ou non
  • Association à une rhinosinusite chronique avec polypose nasale

Sévérité asthme

Critères de sévérité

  • Fonction respiratoire dégradée, souvent persistante et VEMS diminué
  • Bonne réponse aux anti-IL5 / anti-IL5R et/ou anti-IgE
  • Risque d'exacerbations sévères et hospitalisations fréquentes

Critères inflammatoires

Critères inflammatoires

  • Eosinophiles élevés dans le sang périphérique
  • Taux IgE normaux ou élevés

Zoom sur l’éosinophile dans l’asthme sévère

Une simple prise de sang (pour Numération Formule Sanguine) suffit pour connaitre le taux d'éosinophilie.

Patient asthme éosinophilique

L’éosinophile est une cellule inflammatoire majeure dans la physiopathologie de l’asthme sévère 1

L'asthme à éosinophiles est un type d'asthme caractérisé par :

  • un taux élevé d'éosinophiles dans le sang et dans les biopsies bronchiques ou les expectorations malgré l'utilisation de corticostéroïdes inhalés (CSI)2,3

Les patients souffrant d'asthme à éosinophiles peuvent présenter des degrés d'atopie et d’allergie variables 4

Infiltration d'éosinophiles dans l'épithélium bronchique
chez le patient asthmatique

Sujet asthmatique

Sujet Sain

L’éosinophile est une cellule inflammatoire majeure dans la physiopathologie de l’asthme sévère 1

L'asthme à éosinophiles est un type d'asthme caractérisé par :

  • un taux élevé d'éosinophiles dans le sang et dans les biopsies bronchiques ou les expectorations malgré l'utilisation de corticostéroïdes inhalés (CSI)2,3

Les patients souffrant d'asthme à éosinophiles peuvent présenter des degrés d'atopie et d’allergie variables 4

Physiopathologie de l'asthme

L'éosinophile peut jouer un rôle majeur dans l'asthme sévère qu'il soit allergique ou non-allergique

Physiopathologie de l’asthme
Physiopathologie de l’asthme

L'inflammation éosinophilique

Les éosinophiles sont une cause directe d'inflammation chronique dans les cas d'asthme sévère

Inflammation éosinophilique
Inflammation éosinophilique
Les éosinophiles ont un effet délétère sur les voies respiratoires : 1
  • contraction du muscle lisse des voies respiratoires
  • hyperréactivité des voies respiratoires
  • rétrécissement des voies respiratoires (remodelage)

Le nombre d’éosinophiles dans les voies aériennes des patients asthmatiques est corrélé positivement avec la sévérité de la maladie.2
Une inflammation éosinophilique dans les compartiments local et systémique est plus souvent associée à :

  • une fonction respiratoire nettement altérée3
  • un nombre accru d’exacerbations sévères3
  • des prises plus fréquentes de corticoïdes systémiques4

Les conséquences directes de l’asthme éosinophilique

L’éosinophilie sanguine est associée à une fonction respiratoire altérée

Graphique fonction respiratoire altérée
Graphique fonction respiratoire altérée

L’éosinophilie sanguine est associée à un risque accru d’exacerbations sévères

Graphique augmentation du risque d’exacerbations
Graphique augmentation du risque d’exacerbations

L’éosinophilie sanguine est associée à un risque accru de mauvais contrôle

Graphique diminution du contrôle de l’asthme
Graphique diminution du contrôle de l’asthme